IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Seuls 22 % des responsables des données ont pleinement réalisé leur retour sur investissement en matière d'entrepôt de données au cours des deux dernières années
Selon un rapport de Dremio

Le , par Sandra Coret

47PARTAGES

4  0 
Un rapport de Dremio, basé sur une étude de Wakefield Research, montre que seuls 22 % des responsables des données ont pleinement réalisé leur retour sur investissement en matière d'entrepôt de données au cours des deux dernières années, la plupart (56 %) n'ayant aucun moyen cohérent de le mesurer.

Une autre conclusion surprenante est que pour effectuer des analyses, les entreprises font de multiples copies de leurs données - 12 en moyenne - et 60 % déclarent avoir plus de 10 copies de leurs données en circulation.

En outre, 82 % d'entre eux déclarent que leurs utilisateurs finaux ont utilisé des versions incohérentes d'un même ensemble de données au même moment en raison de leurs processus d'extraction, de transformation et de chargement (ETL), ce qui compromet l'intégrité et la confiance dans les données et ralentit le processus décisionnel.

"Les responsables des données s'inquiètent souvent des coûts incontrôlables des entrepôts de données, en particulier lorsque leur charge de travail augmente - ce qui les surprend beaucoup puisque le coût d'entrée dans un entrepôt de données peut être faible au départ. De plus, le manque de prévisibilité des coûts futurs entraîne une très mauvaise gouvernance financière pour les responsables des données comme pour les directeurs financiers", déclare Billy Bosworth, PDG de Dremio. "Alors que les entreprises comprennent qu'elles ont un coût irrécupérable élevé pour les entrepôts de données, elles sont désireuses de trouver des moyens de piloter de nouvelles architectures analytiques directement à partir des lacs de données ouverts pour une meilleure gouvernance financière et des requêtes très performantes sur de grandes quantités de données."


Parmi tous les responsables de données qui utilisent un entrepôt de données, 94 % font état de préoccupations à ce sujet. 79 % d'entre eux s'inquiètent de l'évolution de leur architecture, et seulement 20 % déclarent ne pas être préoccupés par le coût de cette évolution.

En outre, 84 % déclarent qu'il est normal pour leurs analystes de données de travailler avec un ensemble de données partiel. Seuls 16 % d'entre eux s'attendent à disposer de nouvelles données en quelques minutes ou quelques heures, contre 51 % en quelques semaines. 76 % déclarent être bloqués par certains fournisseurs en raison de leurs systèmes fermés.

Le rapport présente un tableau de bord de la valeur des données, qui mesure les efforts des entreprises pour libérer la valeur ou le retour sur investissement des données. Grâce à une série de mesures qui évaluent leurs politiques en la matière, le tableau de bord fournit une vue rapide et globale de l'efficacité avec laquelle les entreprises et leurs employés utilisent et gèrent les données.

Source : Dremio

Et vous ?

Trouvez-vous ce rapport pertinent ou pas ?
Comment sont gérés les entrepôts de données dans votre organisation ? Est-ce profitable à l'entreprise ?

Voir aussi :

83 % des organisations du secteur des technologies de l'information ne sont pas pleinement satisfaites de la gestion de leurs entrepôts de données, selon une étude de SnapLogic

L'enquête de MariaDB révèle l'intérêt des décideurs IT pour les entrepôts et les bases de données dans le Cloud

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !