Création de rapports avec Ariacom Business Reports

Ce tutoriel a pour but de vous initier à la création de rapports en utilisant Ariacom Business Reports. Le tutoriel se base sur la base de données de démonstration de Microsoft Access : Northwind.

Article lu   fois.

L'auteur

Site personnel

Liens sociaux

Viadeo Twitter Facebook Share on Google+   

Introduction

Prérequis : pour faire ce tutoriel, vous devez tout d'abord installer Ariacom Business Reports® Free disponible depuis

http://www.ariacom.com/brfree.exe.
Le setup installe également la base de démonstration Northwind.mdb.

La base de données contient les informations sur les ventes d'une société fictive (Northwind Traders), qui importe et exporte des spécialités culinaires du monde entier. Le management veut effectuer des rapports et des statistiques sur les ventes de produits. Le tutoriel a deux différentes parties :

  • La création du Business Domain ;
  • La création de rapports.

Remarque : à noter que la première partie (Création du Business Domain) se fait à l'aide du Business Domain Manager qui a une interface en anglais uniquement. La création de rapports avec le Report Manager peut se faire dans une langue définie par les traductions installées (le français par exemple).

La base de données contient les informations sur les Produits, Commandes, Clients et Employés (en fait les vendeurs). Veuillez consulter le modèle Entités-Relations (Base de données Northwind : Diagramme Entités-Relations) ci-dessous pour la définition des tables.

Image non disponible

I. Création du Business Domain

Dans cette partie, vous allez apprendre à créer votre premier Business Domain.

Un Business Domain est un ensemble de données utilisé pour éditer et exécuter des rapports. C'est une couche d'abstraction de la base de données, permettant à l'utilisateur de manipuler des objets métier (éléments représentant des dimensions ou des mesures) plutôt que des colonnes base de données. Il contient les informations suivantes :

  1. Description de la base de données cible (connexion ODBC, description des tables, éléments pour les rapports, types de rapports, modèles de présentation) ;
  2. Utilisateurs, la sécurité et la définition de répertoires publics pour la publication des rapports ;
  3. Les traductions pour le support d'autres langues que l'anglais ;
  4. La définition de périphérique de sortie pour diriger le résultat de l'exécution des rapports vers des périphériques particuliers (Courriel, serveur FTP, répertoire, etc.).
Image non disponible


Un Business Domain est stocké dans un fichier dédié (*.bdo en fait un fichier XML) ou directement dans une base de données (seulement pour SQLServer ou Oracle).

I-A. Lancer le Business Domain Manager Wizard

  1. Dans le menu Démarrer, aller dans Programmes, Ariacom Business Reports et lancer Business Domain Manager.
  2. Dans le menu File, cliquer Business Domain Wizard (ou Ctrl+W).


La boite de dialogue Business Domain Wizard apparaît.

Image non disponible

I-B. Se connecter à la base de données et sélectionner des tables

Les étapes à suivre sont illustrées par les images animées ci-dessous.

  1. Dans la liste de base de données, sélectionner Microsoft Access et cliquer sur Next.
  2. Cliquer sur le bouton « Browse » situé à droite de « Select the database Access file (*.mdb) » et sélectionner le ficher Northwind.mdb (installé par défaut dans le répertoire « C:\Program Files\Ariacom\Business Reports\Northwind »).
  3. Cliquer Next.
  4. Une boite de dialogue d'avertissement apparaît pour les « Foreign Keys »: cliquer Yes. À noter que cet avertissement apparaît seulement pour les bases de type Access.
  5. Sélectionner les tables suivantes dans la liste : Order Details, Orders, Products, Suppliers cliquer ensuite sur « > ».
  6. Les quatre tables apparaissent dans la liste de droite. Cliquer sur Next.
  7. Dans le champ « Enter the business domain name », entrer « Tutorial » puis cliquer sur « Finish ».
  8. La boite de dialogue Date Time Dimension Elements apparaît. Cocher 'Create a Quarter element' puis cliquer sur « OK ».
  9. Une boite de dialogue d'information résumant la création des éléments du Business Domain apparaît et proposer d'éditer un premier rapport. Cliquer sur « No ».
  10. Dans le menu File, cliquer sur Save et sauvegarder le fichier « Tutorial.bdo » sur votre disque dur.
Image non disponible


Le Business Domain Tutorial est maintenant créé et contient quatre tables.

I-C. Définition des clés étrangères (foreign keys)

Les clés étrangères définissent les relations entre les tables de votre base de données (par exemple un fournisseur a plusieurs produits, une commande a plusieurs lignes de commandes).


Elles consistent en de simples jointures SQL qui seront appliquées à la clause WHERE si deux tables sont utilisées pour une requête.

  • Si vous n'êtes pas en train d'utiliser le Business Domain Manager, aller dans le menu « Démarrer », puis « Programs, Ariacom Business Reports » et lancer le « Business Domain Manager ».
  • Dans le menu « File », cliquer « Open » et sélectionner et ouvrir le fichier « Tutorial.bdo ».
  • La boite de dialogue « Domain login dialog box » apparaît.
  • Dans le champ « User Name box », entrer « su » (le nom de l'utilisateur administrateur) puis cliquer sur « OK ». Le Business Domain est ouvert.
  • Dans l'arbre de gauche, ouvrir le nœud « Tutorial/Metadata/Databases/Database of Tutorial/Tables/Order » Details et sélectionner « Foreign Keys ».
Image non disponible
  • Cliquer avec le bouton droit de la souris « Foreign Keys » et sélectionner « New join ».
  • Une nouvelle jointure apparaît dans le panneau de droite. Dans la liste « Parent Table », sélectionner « Orders » puis cliquer sur « Edit Join ».
  • La boite de dialogue « Edit Join » apparaît.
  • Dans la liste « Child Column », sélectionner « Order Details ».OrderID".
  • Dans la liste « Parent Column », sélectionner « Orders.OrderID » puis cliquer sur « OK ».
  • Cliquer sur « Check Join » pour vérifier que la jointure est correctement définie.
Image non disponible
  • Créer une nouvelle jointure pour la table « Order Details » avec la table parent « Products » et la clause « Order Details.ProductID=Products.ProductID ».
  • Créer une nouvelle jointure pour la table « Products » avec la table parent « Suppliers » et la clause « Products.SupplierID=Suppliers.SupplierID ».
  • Dans le menu « File », cliquer « Save » (ou Ctrl+S) et sauvegarder « Tutorial.bdo » sur le disque.


Les jointures ont été définies ente les tables Order, Order Details, Products et Suppliers.

I-D. Définir les listes énumérées

Les listes énumérées peuvent être utilisées dans les cas suivants :

  • pour transformer les valeurs de la base de données en valeur à afficher (par exemple 0 veut dire 'Non', 1 veut dire 'Oui') ;
  • pour proposer des listes de valeurs lorsque l'on édite la restriction d'un élément de rapport (par exemple choisir parmi les différentes catégories de produits).


Voici les étapes pour définir une liste énumérée :

  • si vous n'êtes pas en train d'utiliser le Business Domain Manager, aller dans le menu « Démarrer », puis « Programs, Ariacom Business Reports » et lancer le « Business Domain Manager » ;
  • dans le menu « File », cliquer « Open » et sélectionner et ouvrir le fichier « Tutorial.bdo » ;
  • la boite de dialogue « Domain login dialog box » apparaît ;
  • dans le champ « User Name box », entrer « su » (le nom de l'utilisateur administrateur) puis cliquer sur « OK ». Le Business Domain est ouvert ;
  • dans l'arbre de gauche, ouvrir le nœud « Tutorial/Metadata/Databases/Database of Tutorial/ » et sélectionner « Enumerated lists ».
Image non disponible
  • Cliquer avec le bouton droit de la souris « Enumerated lists » et sélectionner « New enumerated list ». Une nouvelle liste énumérée apparaît dans le panneau de droite.
  • Dans le champ « Enumerated list name », entrer « Product Categories ».
  • Cocher « List is loaded dynamically from the database » pour indiquer que la liste sera chargée dynamiquement depuis la base de données.
  • Cocher « List refreshed upon database connection » pour indiquer que la liste sera rafraîchie à chaque connexion.
  • Dans le champ « SQL Statement for dynamic list », entrer l'ordre SQL suivant :
 
Sélectionnez
SELECT DISTINCT CategoryID, CategoryName FROM Categories ORDER BY 1 ASC
  • Dans le champ « Display format for retrieved values », entrer « %2s » pour formater l'affichage.
  • Cliquer « Show/Edit Values » et vérifier les valeurs des catégories de produit. Cliquer « OK »,
Image non disponible
  • Dans l'arbre de gauche, ouvrir le nœud « Tutorial/Metadata/Databases/Database of Tutorial/Tables/Products/Elements » et sélectionner « Category Id ». Les détails de l'élément apparaissent dans le panneau de droite,
Image non disponible
  • Dans l'onglet « Definition », sélectionner « Product Categories » dans la liste « Enumerated list ».
  • Décocher « Element is nullable ».
  • Sélectionner l'onglet « Format ». Dans le champ « Element Name box », entrer « Product Category »
Image non disponible
  • Dans le menu « File », cliquer « Save » (ou Ctrl+S) et sauvegarder « Tutorial.bdo » sur le disque.


Une liste énumérée a été créée pour les catégories de produit.

I-E. Créer et définir un élément de type dimension


Un élément décrit une colonne dans une table et comment il est affiché dans le résultat de rapport.


À noter que cette étape est optionnelle si les éléments de type Date Time ont été créés automatiquement par l'assistant. Dans ce cas, l'élément « Order Date\Order Date Year » a été créé. Le renommer simplement en « Order Date\Order Year ».


Voici les étapes pour définir un élément de type dimension.

  • Si vous n'êtes pas en train d'utiliser le Business Domain Manager, aller dans le menu « Démarrer », puis « Programs, Ariacom Business Reports » et lancer le « Business Domain Manager ».
  • Dans le menu « File », cliquer « Open » et sélectionner et ouvrir le fichier « Tutorial.bdo ».
  • La boite de dialogue « Domain login dialog box » apparaît.
  • Dans le champ « User Name box », entrer « su » (le nom de l'utilisateur administrateur) puis cliquer sur « OK ». Le Business Domain est ouvert.
  • Dans l'arbre de gauche, ouvrir le nœud « Tutorial/Metadata/Databases/Database of Tutorial/Tables/Orders » et sélectionner « Elements ».
Image non disponible
  • Cliquer avec le bouton droit de la souris « Elements » et sélectionner « New element ». La boite de dialogue « Select Column » apparaît.
  • Cocher « User defined column » puis cliquer sur « OK ».
  • La boite de dialogue « Select Report Types » apparaît.
  • Cocher « Default Report Type » puis cliquer sur « OK ». Le détail du nouvel élément apparaît dans le panneau de droite.
  • Dans le champ « Column Name », entrer :
 
Sélectionnez
DatePart('yyyy',[OrderDate],1,0)
  • Cliquer sur « Check Column » pour vérifier que la syntaxe est correcte.
  • Dans la liste « Element Type », sélectionner « Numeric ».
  • Sélectionner l'onglet « Format ». Dans le champ « Element Name », entrer « Order Year ».
  • Dans la liste « Display Alignment », sélectionner « Right Justified ».
Image non disponible
  • Dans le menu « File », cliquer « Save » (ou Ctrl+S) et sauvegarder « Tutorial.bdo » sur le disque.


Un nouvel élément représentant les années des commandes a été créé.

I-F. Créer et définir un élément de type mesure

Un élément de type mesure est typiquement un élément sur lequel on va appliquer des agrégats (Somme, Minimum, Maximum, etc.). Par exemple le montant des commandes est une mesure.
Voici les étapes pour définir un élément de type mesure.

  • Si vous n'êtes pas en train d'utiliser le Business Domain Manager, aller dans le menu « Démarrer », puis « Programs, Ariacom Business Reports » et lancer le « Business Domain Manager ».
  • Dans le menu « File », cliquer « Open » et sélectionner et ouvrir le fichier « Tutorial.bdo ».
  • La boite de dialogue « Domain login dialog box » apparaît.
  • Dans le champ « User Name box », entrer « su » (le nom de l'utilisateur administrateur) puis cliquer sur « OK ». Le Business Domain est ouvert.
  • Dans l'arbre de gauche, ouvrir le nœud « Tutorial/Metadata/Databases/Database of Tutorial/Tables/ »Order Details« /Elements et sélectionner »Quantity".
  • Dans l'onglet « Definition », cliquer sur « Set element as a measure ».
  • Le mot-clé « %AGGRFUNC% » est ajouté au nom de la colonne et la fonction d'agrégat par défaut est mise à « Sum ».
Image non disponible
  • Dans l'arbre de gauche, ouvrir le nœud « Tutorial/Metadata/Databases/Database of Tutorial/Tables/ »Order Details« " et sélectionner »Elements".
  • Cliquer avec le bouton droit de la souris « Elements » et sélectionner « New element ». La boite de dialogue « Select Column » apparaît.
  • Cocher « User defined column » puis cliquer sur « OK ».
  • La boite de dialogue « Select Report Types » apparaît.
  • Cocher « Default Report Type » puis cliquer sur « OK ». Le détail du nouvel élément apparaît dans le panneau de droite.
  • Dans le champ « Column Name », entrer :
 
Sélectionnez
(1-Discount)*"Order Details".Quantity*"Order Details".UnitPrice
  • Cliquer sur « Check Column » pour vérifier la syntaxe.
  • Dans la liste « Element Type », sélectionner « Numeric ».
  • Cliquer sur « Set element as a measure ».
  • Cliquer sur « Check Column » pour vérifier la syntaxe.
  • Sélectionner l'onglet « Format ». Dans le champ « Element Name », entrer « Amount ».
  • Dans la liste « Display Alignment », sélectionner « Right Justified ».
  • Dans le champ « Display Format », entrer :
 
Sélectionnez
"$ "#,##0.##
Image non disponible
  • Dans le menu « File », cliquer « Save » (ou Ctrl+S) et sauvegarder « Tutorial.bdo » sur le disque.


Deux mesures représentant les quantités et les montants commandés ont été définies.

I-G. Créer un périphérique de sortie

Les périphériques de sortie permettent de générer les rapports vers des répertoires, des courriels, des FAX, des imprimantes ou des serveurs FTP.

  • Si vous n'êtes pas en train d'utiliser le Business Domain Manager, aller dans le menu « Démarrer », puis « Programs, Ariacom Business Reports » et lancer le « Business Domain Manager ».
  • Dans le menu « File », cliquer « Open » et sélectionner et ouvrir le fichier « Tutorial.bdo ».
  • La boite de dialogue « Domain login dialog box » apparaît.
  • Dans le champ « User Name box », entrer « su » (le nom de l'utilisateur administrateur) puis cliquer sur « OK ». Le Business Domain est ouvert.
  • Dans l'arbre de gauche, ouvrir le nœud « Tutorial » et sélectionner « Output Devices ».
Image non disponible
  • Cliquer avec le bouton droit de la souris « Output Devices » et sélectionner « New Output Device ».
  • La boite de dialogue « Add New Output Device » apparaît.
  • Dans la liste « Device Type », sélectionner « Folder » puis cliquer sur « OK ». Un nouveau périphérique de sortie est affiché dans le panneau de droite.
  • Dans le champ « Name », entrer « Output Folder ».
Image non disponible
  • Si vous avez un serveur de Courriel (SMTP), cliquer avec le bouton droit de la souris « Output Devices » et sélectionner « New Output Device ».
  • La boite de dialogue « Add New Output Device » apparaît.
  • Dans la liste « Device Type », sélectionner « Email » puis cliquer sur « OK ». Un nouveau périphérique de sortie est affiché dans le panneau de droite.
  • Dans le champ « Name », entrer « EMail ».
  • Dans le champ « SMTP Server », entrer le nom du serveur SMTP de votre société.
  • Dans le champ « Sender Email Address », entrer une adresse courriel générique qui sera utilisée lors de l'envoi de rapports.
  • Dans le menu « File », cliquer « Save » (ou Ctrl+S) et sauvegarder « Tutorial.bdo » sur le disque.


Un nouveau périphérique de sortie sur le répertoire « {Directory of Tutorial.bdo}\Output » a été défini.


Un nouveau périphérique de sortie de type Email a été défini.

I-H. Ajouter un type de rapport

Un type de rapport représente un ensemble d'éléments (par exemple un type de rapport « Orders » peut être créé pour contenir seulement les éléments concernant les commandes et les clients).

Lorsqu'un rapport est créé avec un certain type, seulement les éléments contenus dans ce type sont disponibles dans le rapport.

Des droits fonctionnels peuvent être appliqués sur un type de rapport (par exemple seulement le département des ventes peut créer des rapports de type « Orders »).

  • Si vous n'êtes pas en train d'utiliser le Business Domain Manager, aller dans le menu « Démarrer », puis « Programs, Ariacom Business Reports » et lancer le « Business Domain Manager ».
  • Dans le menu « File », cliquer « Open » et sélectionner et ouvrir le fichier « Tutorial.bdo ».
  • La boite de dialogue « Domain login dialog box » apparaît.
  • Dans le champ « User Name box », entrer « su » (le nom de l'utilisateur administrateur) puis cliquer sur « OK ». Le Business Domain est ouvert.
  • Dans l'arbre de gauche, ouvrir le nœud « Tutorial/Metadata/Report Types et sélectionner »Default Report Type". Le détail apparaît sur le panneau de droite.
  • Cliquer avec le bouton droit de la souris « Report Types » et sélectionner « New Report Type ».
Image non disponible
  • Une boite de dialogue d'information concernant les « Free SQL Reports » apparaît. Cliquer sur non « No ». Un nouveau type de rapport est affiché dans le panneau de droite.
Image non disponible
  • Dans le champ « Report Type Name », entrer « Products ».
  • Cliquer avec le bouton droit de la souris « Products » et sélectionner « Add Report Type Elements ».
  • La boite de dialogue « Add New Report Type Elements » apparaît.
  • Cocher tous les éléments des catégories « Products » et « Suppliers » (en fait commençant par Products et Suppliers) puis cliquer sur « OK ».
  • Le report type contient tous les éléments des catégories « Products » et « Suppliers ».
Image non disponible
  • Dans le menu « File », cliquer « Save » (ou Ctrl+S) et sauvegarder « Tutorial.bdo » sur le disque.


Un nouveau type de rapport pour les éléments concernant les produits a été créé dans le Business Domain.

II. Définition d'un rapport

Dans cette section, vous allez créer et exécuter un rapport basé sur le Business Domain créé précédemment.
Les rapports (ou définition de rapports) sont stockés dans des fichiers (« *.bre ») ou directement dans la base de données contenant le Business Domain repository.
Une fois exécuté, l'utilisateur obtient le résultat du rapport.


Un rapport se compose de :

  • un titre ;
  • un type de rapport. Ce type définira quels sont les éléments disponibles pour définir le rapport ;
  • un modèle de rapport définissant le format du résultat ;
  • un à plusieurs éléments qui seront affichés dans le résultat ;
  • zéro à plusieurs restrictions sur les éléments ;
  • zéro à plusieurs sorties destinées à envoyer le résultat vers un périphérique de sortie défini dans le Business Domain ;
  • zéro à plusieurs planifications d'exécution sur des sorties.
Image non disponible

II-A. Création d'un premier rapport sur les ventes

L'écran « Editeur de rapport » est composé de quatre panneaux, dans l'ordre depuis la gauche vers la droite et le haut vers le bas :

  • le panneau Eléments disponibles (en haut à gauche) ;
  • le panneau Eléments sélectionnés (en haut à droite) ;
  • le panneau Définition des restrictions (en bas à gauche) ;
  • le panneau Restrictions sélectionnées (en bas à droite).


Le panneau des Eléments sélectionnés est lui-même divisé en quatre zones :

  • la zone Page (en haut à gauche) ;
  • la zone Colonne (en haut à droite) ;
  • la zone Ligne (en bas à gauche) ;
  • la zone Donnée (en bas à droite).


Regarder l'image ci-dessous pour localiser les différents panneaux.

Image non disponible


Le tutoriel utilisera les mêmes noms pour désigner les panneaux.

Voici les étapes pour créer un premier rapport sur les ventes.

  • Dans le menu Démarrer, aller dans Programmes, Ariacom Business Reports et lancer Report Manager.
  • Dans l'arbre de gauche, double-cliquer sur le nœud « Tutorial ». La boite de dialogue « Connexion au domaine » apparaît.
  • Dans le champ « Nom d'utilisateur », entrer « su » puis cliquer sur « OK ». Les répertoires publics du Business Domain apparaissent.
  • Sélectionner « Published ».
  • Cliquer sur l'icône « Nouveau rapport » (en haut à gauche de la barre d'outils Image non disponible), ou appuyer sur la touche « Ins ».
  • La boite de dialogue « Editeur de rapport » apparaît,
  • Dans le champ « Nom du rapport », entrer « Ventes Produits » puis cliquer sur « Prochain ».
  • Dans le panneau Eléments disponibles, sélectionner le nœud « Orders », puis glisser « Order Year » (ou « Order Date\Order Year ») jusqu'à la zone « Page » du panneau Eléments sélectionnés.
  • Dans le panneau Eléments disponibles, sélectionner le nœud « Products », puis glisser « Product Category » jusqu'à la zone « Colonne » du panneau Eléments sélectionnés.
  • Cliquer avec le bouton droit de la souris sur « Product Category » dans le panneau Eléments sélectionnés puis sélectionner « Tri ascendant ».
  • Dans le panneau Eléments disponibles, sélectionner le nœud « Suppliers », puis glisser « Country » jusqu'à la zone « Ligne » du panneau Eléments sélectionnés,
  • In the Available Elements panel, expand the « Suppliers » node, then drag the « Country » element and drop it in the « Row » container of the Selected Elements panel.
  • Cliquer avec le bouton droit de la souris sur « Country » dans le panneau Eléments sélectionnés puis sélectionner « Tri ascendant ».
  • Dans le panneau Eléments disponibles, sélectionner le nœud « Order Details », puis glisser « Amount » jusqu'à la zone « Donnée » du panneau Eléments sélectionnés.
Image non disponible
  • Cliquer sur « Exécuter ».
  • Le rapport est exécuté et affiche, par année de commande, la somme des ventes par catégorie de produit et par pays de fournisseur.
Image non disponible
  • Cliquer sur « Fermer ». La boite de dialogue « Editeur de rapport » apparaît. Améliorons le rapport en ajoutant les sommes par lignes et par colonnes.
  • Double-cliquer « Somme de Amount » dans le panneau Eléments sélectionnés.
  • La boite de dialogue d'options pour l'élément apparaît.
  • Dans la liste « Afficher la somme totale », sélectionner « Pour les lignes et les colonnes ». Cliquer « OK ».
  • Cliquer sur « Exécuter ». Vérifier que la somme totale a été ajoutée à chaque ligne et colonne dans le tableau.
  • Cliquer sur « Fermer ».
  • Cliquer sur « Enregistrer ».


Le rapport a été sauvegardé dans le repository, et il apparaît dans la liste des fichiers.
Un premier rapport d'analyse a été créé.

II-A-1. Ajouter un graphe au rapport

Voici les étapes pour ajouter un graphe à un rapport existant.

  • Dans le menu Démarrer, aller dans Programmes, Ariacom Business Reports et lancer Report Manager.
  • Dans le menu « Fichier », cliquer sur « Tutorial:\Published\Ventes Produits ».
  • La boite de dialogue « Connexion au domaine » apparaît.
  • Dans le champ « Nom d'utilisateur », entrer « su » puis cliquer sur « OK ».
  • La boite de dialogue « Editeur de rapport » apparaît.
  • Dans la liste « Chart Type », sélectionner « Camembert ».
  • Cliquer avec le bouton droit de la souris sur « Product Category » dans le panneau Eléments sélectionnés puis sélectionner « Axe Camembert ».
  • Cliquer avec le bouton droit de la souris sur « Somme de Amount » dans le panneau Eléments sélectionnés puis sélectionner « Série de type camembert ».
  • Cliquer sur « Editer les options… ».
  • La boite de dialogue « Options du graphe » apparaît.
  • Dans la liste « Légende Alignement », sélectionner « Dessus » puis cliquer sur « OK ».
  • Double-cliquer sur « Somme de Amount » dans le panneau Eléments sélectionnés,
  • La boite de dialogue d'options pour l'élément apparaît.
  • Sélectionner l'onglet « Series ». Dans le champ « Exploser la plus grosse tranche », entrer « 50 » puis cliquer sur « OK ».
  • Cliquer sur « Exécuter ».
  • Pour chaque année, un graphe camembert est affiché.
Image non disponible
  • Cliquer sur « Fermer ».
  • Cliquer sur « Enregistrer ». Le rapport est sauvegardé dans le repository.


Le rapport sur les ventes produits contient maintenant des graphes.

II-A-2. Définir des restrictions pour le rapport

Voici les étapes pour définir des restrictions pour un rapport existant.

  • Dans le menu Démarrer, aller dans Programmes, Ariacom Business Reports et lancer Report Manager.
  • Dans le menu « Fichier », cliquer sur « Tutorial:\Published\Ventes Produits ».
  • La boite de dialogue « Connexion au domaine » apparaît.
  • Dans le champ « Nom d'utilisateur », entrer « su » puis cliquer sur « OK ».
  • La boite de dialogue « Editeur de rapport » apparaît.
  • Dans le panneau Eléments disponibles, sélectionner le nœud « Products » puis cliquer sur « Product Category ».
  • Sélectionner « Demander à l'exécution » dans le panneau Restrictions pour « Product Category ».
  • Dans la liste affichée, sélectionner « Beverages, Condiments, Confections » puis cliquer sur « > ».
  • Le panneau Restrictions sélectionnées contient des restrictions sur la catégorie de produit.
Image non disponible
  • Cliquer sur « Exécuter ».
  • La boite de dialogue « Veuillez entrer les restrictions » apparaît.
  • Sélectionner ou désélectionner des catégories de produit, puis cliquer sur « OK », le rapport est exécuté avec des restrictions.
Image non disponible
  • Cliquer sur « Fermer ».
  • Cliquer sur « Enregistrer ». Le rapport est sauvegardé dans le repository.


Le rapport a des restrictions sur les catégories de produit.

II-A-3. Définir une destination et une planification

Voici les étapes pour définir une destination et une planification.

  • Dans le menu Démarrer, aller dans Programmes, Ariacom Business Reports et lancer Report Manager.
  • Dans le menu « Fichier », cliquer sur « Tutorial:\Published\Ventes Produits ».
  • La boite de dialogue « Connexion au domaine » apparaît.
  • Dans le champ « Nom d'utilisateur », entrer « su » puis cliquer sur « OK ».
  • La boite de dialogue « Editeur de rapport » apparaît.
  • Cliquer sur « Prochain », l'écran Options du rapport est affiché.
  • Cliquer sur « Prochain », l'écran Destination et planification du rapport est affiché.
  • Dans groupe « Destination », cliquer « Nouveau », une nouvelle destination de type répertoire apparaît.
  • Dans le champ « Nom de destination », entrer « Publication ».
  • Dans la liste « Périphérique de destination », sélectionner « \Published ».
Image non disponible
  • Cliquer sur « Exécuter », une boite de dialogue d'information apparaît. Le rapport est généré dans le répertoire spécifié par la destination.
  • Cliquer sur « OK ».
  • À droite du champ « Nom de planification », cliquer sur « Nouveau ».
  • La boite de dialogue « Editer la planification » apparaît.
  • Dans le champ « Nom de planification », entrer « Planification1 ».
  • Dans le groupe « Type de planification », sélectionner « Régulièrement », les informations de planification sont affichées.
  • Dans le groupe « Planification régulière », entrer « 1 » dans le champ « Chaque minutes ».
Image non disponible
  • Cliquer sur « Terminé ».
  • Cliquer sur « Enregistrer », le résultat du rapport Ventes Produits est également affiché dans la liste.
  • double-cliquer sur « Ventes Produits/HTM Fichier » pour visualiser le résultat du rapport.


Si le Report Scheduler fonctionne, le rapport sera généré chaque minute de 09:00:00 à 19:00:00 dans le périphérique de sortie spécifié. Pour tester le Report Scheduler :

  • dans le menu Démarrer, aller dans Programmes, Ariacom Business Reports et lancer Report Scheduler Console ;
  • vérifier les messages ;
  • appuyer les touches « Ctrl+C » pour terminer le Report Scheduler.
Image non disponible

II-A-4. Créer un rapport SQL libre

Même si Ariacom Business Reports génère dynamiquement le SQL utilisé pour les rapports, il est parfois nécessaire de devoir entrer soi-même son ordre SQL.

Les rapports de type SQL Libre permettent à l'utilisateur d'entrer directement ses ordres SQL.

  • Dans le menu Démarrer, aller dans Programmes, Ariacom Business Reports et lancer Report Manager.
  • Dans l'arbre de gauche, double-cliquer sur le nœud « Tutorial ». La boite de dialogue « Connexion au domaine » apparaît.
  • Dans le champ « Nom d'utilisateur », entrer « su » puis cliquer sur « OK ». Les répertoires publics du Business Domain apparaissent.
  • Sélectionner « Published ».
  • Cliquer sur l'icône « Nouveau rapport » (En haut à gauche de la barre d'outils Icône nouveau rapport), ou appuyer sur la touche « Ins ».
  • La boite de dialogue « Editeur de rapport » apparaît.
  • Dans la liste « Type de rapport », sélectionner « Free SQL Report Type ».
  • Dans le champ « Nom du rapport », entrer « Employee Search » puis cliquer sur « Prochain ».
  • Dans le champ « Ordres SQL (Select) », entrer la requête SQL suivante :
 
Sélectionnez
select lastname as "Last name", firstname as "First name" from employees where brPromptRestriction('lastname','string','Employee Name')
  • Cliquer sur « Prochain » ?
  • Dans le panneau Eléments disponibles, sélectionner le nœud « Elements », puis glisser « Last Name » et « First Name » dans la zone « Ligne » du panneau Selected Elements.
  • Dans le panneau Eléments disponibles, sélectionner le nœud « Restrictions ».
  • Cliquer sur « Employee Name » dans le panneau Eléments disponibles.
  • Dans le panneau Restrictions (pour Employee Name), sélectionner « contient » dans la liste des opérateurs de restrictions puis cliquer sur « > », le panneau Restrictions sélectionnées contient une restriction sur l'élément « Employee Name ».
Image non disponible
  • Cliquer « Exécuter », le rapport est exécuté et une valeur de restriction pour « Employee Name » est demandée.
  • Entrer « an », et la liste des employées dont le nom contient « an » est affichée.

Image non disponible

Image non disponible

  • Cliquer sur « Fermer ».
  • Cliquer sur « Enregistrer ». Le rapport est sauvegardé dans le repository.

Un premier rapport SQL libre avec une valeur demandée à l'exécution a été créé.

Conclusion

Voici une première approche des fonctionnalités d'Ariacom Business Reports.
Pour aller plus loin, le tutoriel en anglais installé avec le produit explique les fonctionnalités avancées suivantes :

  1. Utilisation de l'Excel Addin pour utiliser l'éditeur de rapport pour importer des données dans Excel ;
  2. Définir des hiérarchies pour le Drill Down (navigation multidimensionnelle) ;
  3. Ajouter un nouvel utilisateur et configurer la sécurité ;
  4. Créer un rapport en cascade pour la consultation Maître-Détail.

À noter que le Business Domain Northwind.bdo installé avec le produit contient également de nombreux rapports de démonstration. Il montre également comment utiliser le dictionnaire privé (Private Translations) pour rendre l'application utilisable en plusieurs langues (les noms des éléments, les répertoires, les listes énumérées et même les noms des rapports sont traduits).

D'autres fonctionnalités sont également décrites dans le fichier d'aide (en anglais) :

  1. L'utilisation des formules ;
  2. Les totaux cumulés (Running totals), et les rangs (ranking) dans les options de calcul ;
  3. La génération de rapports en PDF ou RTF en utilisant Java Fop (voir le guide d'installation) ;
  4. L'utilisation des paramètres du modèle (template parameters) pour changer la présentation.

Remerciements

La société Ariacom remercie Adrien Artero et Fleur-Anne Blain pour leurs corrections et leur aide.

Vous avez aimé ce tutoriel ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons suivants : Viadeo Twitter Facebook Share on Google+   

  

Copyright © 2008 Eric Pfirsch. Aucune reproduction, même partielle, ne peut être faite de ce site ni de l'ensemble de son contenu : textes, documents, images, etc. sans l'autorisation expresse de l'auteur. Sinon vous encourez selon la loi jusqu'à trois ans de prison et jusqu'à 300 000 € de dommages et intérêts.