Débutez avec le Designer de Business Objects


précédentsommairesuivant

III. Création des objets

Pour comprendre ce que sont et à quoi servent les objets, je vous suggère de lire cette Q/R de la FAQ BO par Bruno2r. Je rajouterai toutefois que nous allons classer ces trois types d'objets en classes.

Nous allons créer des dimensions qui serviront d'axes d'analyse dans les rapports Business Objects.
Nous allons regrouper ces dimensions dans des classes afin de mieux les organiser.

Avant de commencer la création, il est toujours de bon augure de réfléchir aux besoins.
Pour notre exemple, nous allons créer cinq classes :

  • Clients (qui regroupera les informations sur le client) ;
  • Ventes ;
  • Réservations ;
  • Lieux de séjour ;
  • Indicateurs d'activité (nous reprendrons ici des champs calculés).

Pour créer une classe, il faut commencer par cliquer sur le bouton prévu à cet effet :

bouton classe

Nous renommons alors la classe. Nous saisissons donc Clients.
Il est possible de mettre une désignation à la classe.
Nous validons par OK.

nom classe

Nous voyons que nous avons bien créé la classe Clients.

classe clients

Nous créons ensuite les quatre autres classes. Nous pourrons ainsi nous occuper des objets.

toutes les classes

Nos classes étant créées, nous allons d'abord créer les éléments de la classe Clients.

Nous allons reprendre les différentes informations concernant les clients qui pourront être utiles dans le rapport Business Objects.
Pour créer les dimensions, nous pouvons concaténer plusieurs champs, renommer les champs de la table dont les noms peuvent sembler barbares pour les utilisateurs Lambda qui ne connaissent pas les bases de données.
Et nous allons bien sûr déterminer s'il s'agit d'une dimension, d'un indicateur (résultant d'un calcul) ou une information.

Nous allons d'abord créer la dimension Client où nous allons concaténer le prénom et le nom du client.
Pour cela, il nous suffit de cliquer droit sur la classe Clients puis de cliquer sur Objets.

premier objet

Une fenêtre s'ouvre alors où nous pouvons nommer notre objet, indiquer son type (alphanumérique, numérique, date, etc.) lui donner une description, déterminer le Select ou le Where.
Pour déterminer les clauses Select et Where, des boutons sur la droite nous permettront d'ouvrir une autre fenêtre d'invite où les champs disponibles de l'univers seront sélectionnables.

éditer l'objet

Nous pouvons donc nommer notre objet Client. Ainsi, dans le rapport Business Objects, l'utilisateur lambda verra ce nom.
Le type est évidemment Alphanumérique.
Nous précisons dans la désignation, à quoi va correspondre cette dimension.
Puis nous allons cliquer, sur le bouton de la clause Select afin de la déterminer.

objet nom client

Nous devons concaténer le prénom et le nom. Et il faut bien sûr ajouter un espace entre les deux.
Sous le cartouche de saisie, l'encart Tables et colonnes nous permet de sélectionner le ou les champs désirés.

Nous choisissons alors les deux champs first_name et last_name de la table Customer.
Pour concaténer des champs, il faut les séparer par l'opérateur +. Comme nous voulons ajouter un espace entre les deux champs, nous allons le mettre entre simples quotes :

clause Select

Nous pouvons alors Valider par OK pour revenir à la fenêtre d'édition de l'objet :

objet client ok

Nous n'avons pas de clause Where à déterminer. Nous allons cependant voir l'onglet Propriétés.

C'est ici que nous allons déterminer le type de chaque objet. Ici, nous n'avons le choix qu'entre Dimension et Indicateur. En effet, ceci est le premier objet que nous créons, et un objet de type Information doit être rattaché à une Dimension.
Notre Nom de client n'est pas un indicateur, nous pouvons donc laisser ainsi.

dimension, indicateur, information

Nous pouvons créer d'autres dimensions à rattacher à notre classe Clients, comme la ville, la région, le pays ou la tranche d'âge.
Ces dimensions nous permettront d'affiner les rapports Business Objects.

objet ville

Une fois ces créations finies, nous n'avons plus à nous soucier des dimensions de la classe Clients. Nous pouvons bien sûr y revenir si besoin.

classe client finie

Nous allons maintenant créer des informations. Dans le rapport, nous n'analyserons pas selon ces axes, ces objets sont donc bien à caractère informatif.
Commençons alors par le numéro de téléphone.

Nous créons l'objet Téléphone normalement et nous allons dans l'onglet Propriétés.
Cette fois-ci, il est possible de sélectionner Informations :

information sélectionnable

En sélectionnant le type Informations, une liste déroulante s'affiche afin que l'on choisisse la dimension à laquelle rattacher l'information.
Nous choisissons Nom :

rattachement objet nom

On constate que le téléphone s'est bien rattaché au nom du client :

téléphone informations

Nous pouvons également créer un objet Age. Nous analyserons dans le rapport selon une tranche d'âge et non un âge seul. Nous pouvons donc le mettre en informations.
Il faut bien penser à mettre l'âge en type numérique.

âge numérique

Après avoir créé d'autres objets, nous décidons de pouvoir analyser les ventes selon leur année.
Il va pour cela falloir extraire l'année de la vente qui est dans la date.

Nous créons donc dans la classe Ventes, un objet Année.
Il va nous falloir, dans la clause Select, formater la date pour juste ressortir l'année :

bouton classe

Il nous est possible de vérifier que notre objet renverra des valeurs cohérentes.
Pour cela, avant de valider l'objet, il est possible de cliquer sur Appliquer, puis, dans l'onglet Propriétés, de cliquer sur Afficher.
Cela nous permet d'afficher les données contenues par la dimension :

afficher les données

On constate alors qu'il nous renvoie bien les différentes années des ventes :

années des ventes

Nous créons également une dimension Trimestre.
2000 ou 2001, c'est assez parlant, on voit bien que l'on parle d'une année.
Pour le trimestre, afficher 1, 2, 3 ou 4 peut légèrement pertuber. Nous allons donc afficher devant la lettre T :

trimestre des ventes

Nous faisons de même pour les mois. Il est possible de créer une dimension Libellé mois où nous allons reprendre le Nom du mois, ce qui permet une meilleure lisibilité du rapport par la suite.

libellé mois

Dans l'éditeur de la clause Select, nous allons nous servir de la fonction Case et de la dimension Ventes/Mois.
Nous déterminons simplement que lorsque cette dimension et égale à 1 alors Libellé mois doit renvoyer Janvier, etc.

fonction case mois

Nous pouvons prendre pour la classe Lieux de séjour, le pays de séjour par exemple.

dimension pays de séjour

Il est possible de créer un grand nombre d'éléments dans la mesure où ils serviront d'axes d'analyses dans le rapport Business Objects.
Pour la classe Réservations, nous pouvons également comme pour la classe Ventes faire ressortir les périodes.

Nous venons de tout créer pour les classes sauf pour Indicateurs d'activités.

tous les objets

Nous allons créer maintenant nos différents indicateurs.
Nous avons opté ici pour tous les mettre dans une même classe, mais nous aurions également pu mettre des indicateurs dans chaque classe.

Nous allons commencer par le chiffre d'affaires.
Il s'agit de calculer le coût et d'en faire la somme.
Nous créons donc un objet Chiffres d'affaires :

chiffres d'affaires

Il ne faut pas oublier d'aller dans l'onglet Propriétés pour stipuler que cet objet est un indicateur.
Par défaut, la fonction de l'indicateur se met automatiquement à somme.

fonction somme

Nous pouvons également créer des indicateurs du nombre de clients, ou du nombre prévisionnel de clients.

indicateurs créés

Nous venons de finir la création de nos objets.
Nous avons vu comment créer une classe, une dimension, une information ou un indicateur.

Voyons maintenant comment créer des conditions.


précédentsommairesuivant

Vous avez aimé ce tutoriel ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons suivants : Viadeo Twitter Facebook Share on Google+   

Ce document est issu de http://www.developpez.com et reste la propriété exclusive de son auteur. La copie, modification et/ou distribution par quelque moyen que ce soit est soumise à l'obtention préalable de l'autorisation de l'auteur.